Séance d’information préventive et de développement du sens critique avec débats et témoignages sur les conséquences de l’addiction ou de consommations abusives de produits psychoactifs. (2h00 par groupe de 2 classes)

Exposé rapide avec supports audiovisuels sur la géopolitique des drogues et la criminalité ; les conséquences sur l’écologie, sur notre vie en société, sur la famille, sur l’équilibre et la santé; les produits licites ou illicites dangereux pour la santé et évolution des consommations (chicha, binge drinking, usage festif, de fuite, de confort, de dopage) et leurs banalisations ; les nouvelles addictions ; les motivations d’expérimentation… Incitation à poursuivre le débat ensuite avec les référents scolaires sur les sujets évoqués, puis exposé interactif avec les élèves pour permettre à un public jeune de se situer dans un environnement à risques.

  • information sur l’ensemble des risques et sur les conduites addictives

  • aider l’adolescent à se responsabiliser sur le plan individuel et collectif face à l’offre

  • aide à construire un argumentaire favorable à l’affirmation de soi ou à l’acceptation de sa différence dans un refus d’expérimentation ; attitude d’auto-défense par rapport à la pression du groupe pour rester acteur de ses choix

  • conseils pour gérer au mieux ses émotions, son mal être, ses difficultés relationnelles ; s’appuyer sur l’entraide et savoir demander de l’aide

  • être citoyen à 13, à 16, à 18 ans : responsabilités, signification de la légalisation, dépénalisation. La mode et l’évolution des mœurs dans notre société dite de consommation et comment faire les bons choix

  • l’évolution des produits et des pratiques d’incitation à la consommation de produits psychotropes licites et illicites et les effets des produits psycho actifs sur le système nerveux central et les conséquences de l’usage occasionnel, régulier ou abusif de drogues.

  • témoignage de deux ex polytoxicomanes, sur leurs expériences en début de consommation, sur l’accoutumance et la dépendance ainsi que les conséquences sur le plan personnel, familial et leur environnement

  • réponses aux questions (les enseignants sont invités à laisser les élèves seuls avec le ou les intervenants) et informations sur les possibilités d’aide

  • évaluation anonyme (questionnaire)

  • remise d’une documentation émanant de la MILDT ou du CODES

Pour les élèves de CM2

Pour les éléves de CM2 nous proposons une séance de 1h30 avec pour trâme un film, La Casette Histoire de Pascale (durée 12mns) qui permet la sensibilisation des enfants sur les comportements à risques à leur âge. Notre méthode interactive et la participation des élèves générent de bon résultats en relation à leur vécu dans ce domaine : les situations à risques dont ils font état sont reprises par l’intervenant afin de les sensibiliser sur les conséquences repérables. Les sujets abordés sont : le téléphone portable et les jeux en réseau, la cyber dépendance et le harcélement, internet, l’alcool, le tabac, le cannabis….

Nous abordons aussi le jeu avec la notion d’interdit, la pression du groupe, le savoir dire non et la demande d’aide. La présence discrète d’un enseignant que nous désignons en fin de séance comme adulte référant pour continuer ensuite la discussion nous semble très utile. A la demande de l’établissement, nous pouvons également apporter le témoignage d’un ou deux de nos pensionnaires qui décrivent comment cela a commencé pour eux et leurs copains à leurs âges et comment cela a évolué avec les conséquences. Nous terminons avec un débat basé sur l’inventaire de leur capacité et possibilités de réaction pour éviter ces expérimentations à risques.

Le rôle des parents face à leurs enfants qui expérimentent des produits ou des comportements compulsifs de fuite de leur mal être (2h30)

Exposé avec supports visuels partant de la géopolitique des drogues, allant jusqu’aux conséquences de l’usage des produits psycho-actifs licites et illicites dangereux (45 minutes), suivi d’exposés/débat concernant les points suivants

  • informations sur les comportements à risques des adolescents, particulièrement ceux les plus en difficulté avec leur émotions, leur sensibilité et leur vulnérabilité face à l’usage des produits psycho actifs ou face à un comportement compulsif de fuite

  • informations sur les troubles « repérables » motivant l’intervention Parent/Enseignant quand il y a usage de produit modifiant le comportement et les autres types d’addictions

  • information sur les attitudes favorisant l’écoute et l’échange avec l’enfant ou l’adolescent en difficulté ; évaluation de situations avec les recadrages possibles en terme de limites

  • entre autorité et médiation, comment se situer pour recréer du lien et donner du sens aux règles éducatives, surtout dans la trilogie Parent/Enseignant/Adolescent

  • exemples d’initiatives d’entraides entre Parents, entre Parent et Enseignant et information sur les groupes de paroles Parents, sur les points écoute Parents/Adolescent

  • témoignage d’un ou deux dépendants sur le début de consommation, sur la progression et les conséquences, sur les principales raisons de leurs conduites à risques, sur leurs attentes avant et après consommation dans le cadre familial et éducatif, sur les changements nécessaires pour évoluer dans leur nouveau choix de vie

  • réponses aux questions et débat

  • bibliographie et documentation complémentaire remises en fin d’intervention complémentaire remises en fin d’intervention

Nous intervenons tous les ans auprès des élèves dans les établissements scolaires suivants :

Jeanne d’Arc (Franconville 95), G. Eiffel (Varennes s/Seine 81), Blanche de Castille (Le Chesnay 78), St Jean (Verdun 55), St Vincent (Versailles 78), Jeanne d’Arc (Palaiseau 91), Collège du Luat (Piscop 95), ND de la Providence (Enghien les Bains 95), Collège ND de la Compassion (Pontoise 95), Rochefeuille (Mayenne 53), Notre Dame (La Flèche (72), Ste Anne (Sablé sur Sarthe 72), François Albert (Noeux les Mines 62), St Joseph (Boulogne 92), Ste Anne (Montesson 78), St Dominique (Mortefontaine 60), Jean Cocteau (Maisons Laffitte 78), Ste Marie (St Pierre les Nemours 77), G. Clémenceau (Champagne s/Seine 77), Blanche de Castille et François 1er (Fontainebleau 77), Service Jeunesse Mairie (Montmagny 95), Jeanne d’Arc (Melun 77), Vasco de Gama (Nemours 77), Notre Dame (Baugé 49), St François d’Assisse (Montigny le Bretonneux 78), Immaculée Conception-JB de la Salle et Ste Thérèse (Laval 53), Notre Dame et St Augustin (St Germain en Laye 78), Don Bosco (Mayenne 53), St Gabriel (Bagneux 92), Ste Clotilde (Paris 75), Jeanne d’Arc (Etampes 91), St Geneviève (Asnières 92), Notre Dame de Sion (Evry 91), L’Ardillère de Nézant (St Brice ss Forêt 95), Auguste Renoir (Limoge 87)…

Pour la prévention sur les cyber-addictions :

Nous intervenons de préférence par groupe de deux classes, sur 2 h en interactif avec les élèves, avec deux courts témoignages d’ex victimes d’addiction dans ce domaine, pour faire réagir et répondre aux questions et en utilisant successivement des films déclencheurs de quelques minutes illustrant les abus ou les dangers de:

  • la téléphonie mobile, l’abus d’écran, l’exploitation des réseau sociaux (facebook, instagram…., le harcèlement et les injures par réseaux, le droit à l’image, le happy-slapping, les poursuites judiciaires, la cyber-surveillance…)

  • l’addiction aux jeux persistant, permanents ?, aux jeux d’argent, aux jeux vidéo et les jeux dangereux et les effets sur le cerveau et les troubles du comportement.

  • conseils aux personnes concernées et aux parents dans le cadre éducatif et contacts utiles pour se faire aider

  • les témoignages d’ex cyberdépendants n’est pas une nécessité car les films sont suffisamment explicites pour illustrer les conduites à risques dans ce domaine

  • le choix des supports vidéo peut se faire avec vous pour l’animation des séances. Un temps de préparation avant les interventions est conseillé.

Nous pouvons vous remettre ces supports vidéo sur une clé USB pour les ateliers que peuvent ensuite animer vos éducateurs. Au préalable une séance de formation par nos soins est nécessaire.

Point écoute Parents/Adolescents

Sur rendez-vous au siège de l’Association Nationale EDVO 4, rue Gallieni Montmagny (95360), garantissant anonymat, confidentialité et gratuité

  • aide à l’auto-évaluation de ce qui pose problèmes au niveau des parents, des adolescents et propositions de changements maîtrisables par chacun

  • recréer du lien à l’échelle familiale grâce à l’entraide

  • information sur les possibilités d’aide périphérique à la famille par soutien psychologique avec un professionnel

  • conseils pour devenir acteur de changements ou comment poser l’acte régulateur quotidien, gérer les émotions et savoir demander de l’aide

  • proposition d’entretiens successifs, évaluation des changements et conséquences

Pour les victimes d’addiction : écoute, suivi ambulatoire, orientation sur les soins chez nos partenaires

Un thérapeute d’EDVO est spécialement affecté à ce service et offre une large palette de possibilités de prise en charge ou de suivi au cas par cas.

Formation

Avec des modules de 1 à 5 jours, nous formons tout intervenant dans le domaine de la prévention des conduites addictives, de l’écoute ou de la prise en charge de victimes d’addiction. (Contenu de ces modules de formation adaptable et transmis sur demande)

Les intervenants

Jean-Paul Bruneau

Formateur – Conférencier

Président fondateur de l’Association Nationale E.D.V.O., assurant le suivi de polytoxicomanes depuis 1987

Formateur anti-drogue Police Nationale, retraité

D.U. toxicomanie/dopage Faculté de Médecine d’Angers

D.U. Addictions et psychiatrie à l’Université Paris Diderot

Vincent Fiatte

Formateur – Conférencier

Coordinateur général EDVO

Responsable Hôtel Social

D.U Addictologie Faculté de Médecine Paris Sud

Albert Caporossi

Formateur – Conférencier

Intervenant pour l’E.D.V.O

D.U Addictologie générale de Paris XI

D.U Addictologie, UFR Psychanalyse de Paris VII