L’EDVO, en bref c’est quoi?

Ecouter, prévenir, soutenir, aider, faire réagir

Développer ses capacités à redevenir autonome et abstinent de produits psychotropes

Vivre libre sans drogues

Orienter toute personne en difficulté

Son but : permettre à chaque individu confronté à un problème d’addiction, quelle que se soit son origine (âge, situation sociale) de retrouver sa dignité, son épanouissement et sa place dans la société.

L’EDVO (espoir du Val d’Oise) a été pionnier en France en proposant une approche originale basée sur l’abstinence. L’EDVO, fondée en 1987 par son président Jean Paul Bruneau, est un organisme associatif à but non lucratif œuvrant pour la réinsertion sociale et professionnelle des personnes en grande difficulté concernées par l’addiction à des produits psychotropes modifiant le comportement. Avec ses professionnels et ses bénévoles formés (thérapeuthes, suivi social, administration…), l’association EDVO accueille et accompagne toute victime d’addiction (alcool-drogues-jeux-etc…), volontaire pour un changement de comportement, notamment par le soutien psychologique et l’hébergement

Elle assure un suivi ambulatoire pour accompagner vers les soins les malades dépendants et héberge les sortants de cure ou postcure sur ses 35 places au 4 rue Gallieni à Montmagny 95360 ; aussi, depuis janvier 2017, elle accompagne 37 personnes en grandes difficultés en Maison Relais au 3 rue Gallieni à Montmagny ainsi que 10 personnes en réinsertion sociale et professionnelle sur ses appartements thérapeutiques à Paris et sur le Val d’Oise.

L’EDVO intervient également dans le domaine de la prévention, du partage de son savoir-faire et participe le cas échéant au débat public.

L’association EDVO partage son savoir faire avec tous professionnels ou structures souhaitant échanger ou travailler en réseau dans l’intérêt des usagers. Elle offre un espace d’écoute et d’orientation pour toutes familles confrontées au problème d’addiction.

Elle intervient en prévention, par conférence débat, avec témoignages d’ex malades dépendants, dans le milieu scolaire, auprès des parents d’élèves, dans les structures accueillant des jeunes, dans les entreprises, etc…

Elle forme des acteurs relais, participe à tous colloques sur demande et s’implique dans les travaux des différends réseaux locaux et nationaux.

Elle initie et gère des épiceries sociales au profit des publics les plus démunis avec le concours des CCAS locaux, de la BAPIF, d’ANDES, et des magasins donateurs de produits alimentaires.

L’EDVO est entièrement indépendant, son fonctionnement est assuré par des dons, des subventions ou des actions de financement propres. L’EDVO s’appuie sur un réseau de bénévoles et de professionnels (thérapeutes, suivi social, administration…) La démarche s’appuie sur l’entraide entre dépendants, partant du constat que personne n’est mieux placée qu’un dépendant pour en aider un autre.

L’EDVO en chiffre

90

personnes/an, accueillies ou suivi en résidence à l’hôtel social

350

personnes/an, informées et/ou orientées

8000

personnes/an, informées par des actions de prévention